Le faux rend esclave

Publié le par L'Art de Vivre Libre

Paroles de Liberté

"Une lourde responsabilité repose sur le pouvoir qui se permet une formation unilatérale de la conscience humaine. Elle fait de l'homme un esclave et le rend malheureux. (...) La conscience mal éduquée par les lois ou la religion intoxique la vie de centaines de milliers d'êtres humains... pour rien. Car leur faute ne vit souvent que dans leur imagination mal conduite. Telle une chaîne d'esclave, cela pèse sur beaucoup qui, sans cela, seraient heureux et y auraient aussi un plein droit." - Egon Berned -

Celui qui refuse de s'insérer dans un système, préférant, tel le pollen, se laisser porter pour voir ce qui se passe ailleurs, autour de lui, a, auprès des "bien-pensants", souvent mauvaise réputation et se fait taxer d'"aventurier":

"Un Aventurier! Hum! Je le sais bien! Mon défaut est donc de ne pas m'atteler à un joug et de regarder, au contraire, le monde autour de moi en apprenant comment l'on vit et pense dans les autres pays!"

 
Mais quel est le but de la vie? Réaliser quelque chose de particulier ou bien s'efforcer de faire mûrir son intériorité?
Et si cela revenait au même?:

"L'homme n'est capable de réaliser quelque chose de particulier que s'il oriente son attention sur sa maturation intérieure."

"L'impulsion initiale est la meilleure garantie de l'authenticité. Là où l'intellect intervient cesse l'authenticité de l'intuition." 

"J'ai en horreur les êtres humains qui se disent reconnaissants, car ce sont des esclaves ou des hypocrites."

"Je récuse toute gratitude, car où cesse l'impulsion du libre vouloir? Au moment où l'effervescence du sentiment s'effondre. Ensuite comme l'illusion du devoir qui croît rapidement et finit par devenir une charge. Une semblable gratitude serait pour moi synonyme d'injure."

"Oublie maintenant cet épouvantable intellect et interroge seulement ton bon cœur."

"Laisse parler seulement le cœur. Tu ne dois voir qu'avec l'esprit. (...) Si vous ne vouliez pas tant penser, vous arriveriez aussi plus loin."

L'Amour vrai n'est pas possessif:

"L'homme aime sa femme et la femme l'homme. Mais le même homme ou la même femme ne peuvent-ils pas accorder le même fervent Amour aux enfants? L'un et l'autre ne peuvent-ils pas aimer pareillement le frère et la s?ur qu'ils ont?"

"L'homme ou la femme n'ont-ils pas le droit sacré d'appartenir avec un pur Amour à un Ami, à une Amie, sans que l'Amour du mari pour son épouse, ou inversement, {en} subisse une rupture?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article